Affaire de la Range Rover volée : Pourquoi Wally Seck et Ibou Touré ont été renvoyés des fins de poursuite.

Dans une affaire de vol d’une Range Rover, les inculpés Wally Seck, Massyla Niang et l’ex-international de foot, Ibou Touré, ont été renvoyés des fins de la poursuite pour cause de nullité du PV d’enquête préliminaire et la procédure ultérieure.


Le Tribunal correctionnel de Dakar a déclaré aujourd’hui l’exception sur le défaut de base légale, soulevée par la défense, « fondée et alors recevable ». Par conséquent, le magistrat considère comme « n’ayant jamais existé » l’ensemble de la procédure intentée contre le chanteur Faramareen et Cie.  

En brandissant le règlement n°5 de l'Uemoa, relatif à la présence d’un avocat dès l’interpellation, le juge renvoie le ministère public à mieux se pouvoir. D’autant que « les mis en cause n’ont pas été assistés par un avocat dès l’interpellation », selon lui.

Le parquet contre une poursuite de la procédure.

« C'est une formalité substantielle », a rappelé la défense dans ses exceptions de nullité. C’est Me Abdou Dialy Kane qui a ouvert le bal indiquant que dans le Procès-verbal (PV) d'enquête préliminaire, il n'est pas fait état de l'obligation faite aux enquêteurs de notifier aux mis en cause leur droit de se faire assister d'un avocat. « Une disposition violée par les officiers de police judiciaire lors de l’enquête préliminaire », selon le conseil.

Le procureur a estimé jeudi que les débats qui ont eu lieu dans le cadre du procès n’ont pas conforté un respect du règlement 5 de l’UEMOA. Certains détenus ont été notifiés de ce droit après la prolongation de leur garde à vue. C’est pour cette raison que le parquet demande l’annulation du procès-verbal d’enquête ».
Jeudi 21 Avril 2022
Dakaractu




Dans la même rubrique :