Affaire de faux billets : Ngaaka Blindé libre, mais doit 50 millions à l’État


Affaire de faux billets : Ngaaka Blindé libre, mais doit 50 millions à l’État
Le Rappeur Ngaaka Blindé, de son vrai nom, Baba Ndiaye, a retrouvé la liberté. Après un an de prison, lui et son ami Khadim Thiam, obtiennent une liberté provisoire à la fin du procès de faux billets devant le juge correctionnel. 
Toutefois, l’Agent Judiciaire de l’Etat (AJE) qui défend les intérêts de l’État, réclame 50 millions de FCFA aux prévenus. Il estime que « l’on prend trop à la légère certaines infractions. Le trafic de faux billets a des conséquences désastreuses sur l’économie du pays ». Le simple fait d’imprimer un billet de 5000 est un crime, pas juste un délit, estime Cheikhna Hann.
 
Vendredi 14 Décembre 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :