Affaire « Sweet beauté » : Convoqué à 10 h ce lundi à la SR, des ténors du barreau constitués pour défendre Sonko, la propriétaire du salon toujours en garde à vue.


L’affaire « Sweet Beauté » du nom de l’endroit où se serait déroulé le viol d’une employée A. Sarr par le leader de Pastef Ousmane Sonko, va connaitre un tournant majeur demain. En effet, tel qu’annoncé par Dakaractu hier samedi, le leader de Pastef Ousmane Sonko a reçu sa convocation ce vendredi et devrait répondre aux redoutables limiers de la section de recherches de Colobane, lundi à dix heures. 

Du côté de Pastef, c’est le branle-bas de combat  pour préparer au mieux ce face à face entre l’ancien candidat à la Présidentielle de 2019 et les enquêteurs. En effet, tous les moyens sont mis en œuvre pour faire sortir d’affaire Sonko, y compris la constitution d’un pool d’avocats de choc. Dakaractu qui a planché sur leurs profils, promet d’y revenir prochainement. Il faut ajouter que des avocats membres du Parti Pastef se sont aussi constitués pour tirer d’affaire leur président. 

Quid de la propriétaire du salon de massage N.K. Ndiaye, âgée de 33 ans ? Dakaractu a annoncé hier son interpellation. Elle devrait être déférée ce début de semaine devant le Procureur et poursuivie pour les délits d’incitation à la débauche et diffusion d’images contraires aux bonnes mœurs. Il n’en est donc rien des rumeurs parues çà et là sur sa libération. Née à Kaolack, elle est mariée et mère de deux enfants...
Dimanche 7 Février 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :