Affaire Locafrique - Brigade de recherches de Dakar : Sale temps pour Amadou Ba , Me Mamadou Diop et Imencio Moreno

Amadou Ba, Me Mamadou Diop et Imencio Moreno ont été longuement interrogés hier par la brigade de recherches de Dakar.C’est à croire que Khadim Ba a décidé sous la contrainte, lui qui n’a jamais voulu poser d’acte contre son
père malgré toute la légende, de mettre fin à cette triste saga familiale.


La journée aura été longue hier pour Amadou Ba, Imensio Moreno et Me Mamadou Diop.Convoqué par la brigade de recherches de Dakar à la suite d’une plainte de Locafrique pour les délits de faux et d’usage de faux, escroquerie et tentative d’escroquerie, le trio a été longuement interrogé.

Amadou Ba et Cie ont été libérés dans la soirée sur convocation pour ce mercredi selon liberation . Respectivement ancien président du conseil d’administration ,directeur général et administrateur de Locafrique pour une courte période, il leur est reproché d’avoir usé de faux pour contrôler la société mais aussi de s’en servir devant la justice et les banques.

Pire, le trio a tenté, sur la même base, de faire main basse sur les actifs de Locafrique estimés, en 2020, à 50 milliards de Fcfa. Même si Amadou Ba avait porté plainte contre ses enfants et son époux, Khadim Ba s’est toujours gardé de poser un acte contre son père qui a essuyé plusieurs revers jusqu’à la Cour suprême.

Tout récemment, Khadim Ba avait été condamné à payer 12 milliards de Fcfa à son père en plus d’une peine de 2 ans de prison avec sursis dont 3 mois ferme.

Une condamnation, sous le coup d’un appel et qui s’explique tout simplement par le fait que Khadim Ba a refusé de se présenter à la barre pour laver le linge sale en famille. Si le directeur général de Locafrique a saisi maintenant la justice, malgré les éléments en sa possession depuis lors, c’est sans doute sous la contrainte de son conseil d’administration mais aussi, et surtout, pour préserver l’image de cette société de crédit-bail dont la réputation dépasse les frontières sénégalaises. Une affaire à suivre.


Liberation
Mercredi 4 Août 2021
Liberation



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :