Affaire Assane Diouf : La Chambre d'accusation de la Cour d'Appel de Dakar confirme le refus de sa demande de liberté provisoire.


Affaire Assane Diouf : La Chambre d'accusation de la Cour d'Appel de Dakar confirme le refus de sa demande de liberté provisoire.
La Chambre d'accusation de la Cour d'Appel de Dakar a confirmé hier jeudi 19 novembre 2020, le refus de mise en liberté provisoire de Assane Diouf. Pour rappel, son Avocat Me Ciré Clédor Ly avait saisi le doyen des juges d'instruction sur une demande de liberté provisoire,  ce que le magistrat avait refusé.
L'avocat avait interjeté appel devant la Chambre d'accusation qui est une juridiction supérieure du juge d'instruction. Donc cette Chambre vient de trancher en faveur du juge d'instruction. L'avocat rappelle que son client doit bénéficier d'une liberté provisoire d'office dans trois (3) semaines à venir, mais qu'il s'attend à des manœuvres entre le procureur et le doyen des juges pour contourner la loi et garder encore Assane Diouf en prison sans qu'aucun juge ne puisse connaître du dossier au fond.
Selon la robe noire, ce genre de manœuvre avait valu la condamnation de l'État du Sénégal par la CEDEAO concernant le traitement du dossier de son client. Pour Me Ciré Clédor Ly, il s'agit d'un dossier de flagrant délit qui n'a fait l'objet d'aucune investigation. 
Vendredi 20 Novembre 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :