« Actuellement, on ne peut pas concevoir une justice sans une formation continue des praticiens du droit » (Premier président de la Cour suprême)


Cheikh Ahmed Tidiane Coulibaly, premier président de la Cour suprême, a présidé ce lundi l’ouverture de la session spéciale de formation en droit international sur le thème : « Justice et droit ». 

À l’occasion de cette rencontre organisée avec la collaboration des fondations Friedrich Naumann pour la liberté et René Cassin, de l’ambassade de France et de la délégation de l’Union européenne au Sénégal, le président de Cour a fait savoir qu’« on ne peut pas concevoir une Justice sans une formation continue des praticiens du droit »...
Lundi 17 Mai 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :