Accaparement des terres à Ndengler : les vérités crues de Bassirou Diomaye Faye face à une injustice persistante


Le cas de Ndengler qui était dernièrement le theatre d'accaparement de terres par Babacar Ngom (SEDIMA) est visiblement loin d'être rangé aux oubliettes.
C'est Bassirou Diomaye Faye, dans d'une vidéo s'adressant aux citoyens et membres du parti Pastef, qui a fortement fustigé la manière dont cette affaire s'est déroulée. Le président du mouvement national des cadres patriotes (Moncap), dans sa logique de dénonciation, cet abus sur les terres dont bénéficiaient 40 familles qui se trouvent actuellement dépourvues de leurs espaces cultivables.
« Nous devons tous être sensibles à cette situation que traversent ces gens inocents et qui ne demandent que la restitution de leurs terres », fera remarquer le souteneur de Ousmane Sonko.
Pire, il dénoncera cette attitude de Babacar Ngom (SEDIMA) qui est loin d'être sensible aux préoccupations de ces populations.
« Quand il s'agit du littoral, tout le monde s'empresse d'en parler, alors que ce cas est plus dramatique car montrant une injustice sur un accaparement de 75 ha par un homme d'affaires, laissant 40 familles qui ne dépendent que de l'agriculure », s’offusque l'homme politique du Pastef.
Dans son message, Bassirou Diomaye se donne le plaisir de porter "la robe de l’avocat" et de parler au nom de toute une communauté souffrant des germes de l'injustice foncière qui ne dit pas son nom.
 
Vendredi 26 Juin 2020
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :