Abus de confiance : l'agent commercial, Henriette F. S. Seck détourne 32 billets d'avion d'un coût de 20 millions FCFA et évoque une erreur professionnelle.


Abus de confiance : l'agent commercial, Henriette F. S. Seck détourne 32 billets d'avion d'un coût de 20 millions FCFA et évoque une erreur professionnelle.
C'est une affaire de vente de billets d'avion qui a été jugée, ce 11 novembre, devant la chambre correctionnelle du tribunal de grande instance de Dakar.
Il ressort des débats d'audience suivis par Dakaractu que la prévenue, Henriette F. S. Seck, agent commercial de son état, est poursuivie par la société SHS voyage pour abus de confiance et détournement de deniers.
La mise en cause est accusée par l'agence dans laquelle elle s'activait, d'avoir cédé courant 2020, 32 billets d'avion d'une valeur de 20.069.000 Fcfa qu'elle aurait encaissé sans reverser la somme à la caisse de l'agence.
Bénéficiant d'une liberté provisoire depuis le 21 mars 2020 pour avoir payé une caution de 3 millions Fcfa, la mise en cause a mis en évidence la faute professionnelle pour se tirer d'affaire. Devant la barre de la chambre correctionnelle du tribunal de grande instance de Dakar, Henriette F. S. Seck a toutefois nié les faits qui lui sont reprochés.

"La seule erreur que j'ai commise c'est d'avoir émis 5 billets à un client habituel qui devait venir de France et qui a l'habitude de changer ses billets. Ces billets devaient valoir 300.000Fcfa l'unité. Moi, j'ai commis la faute de classer les billets en classe business en lieu et place de la classe économique. C'est ce qui explique le montant de 10 millions Fcfa que je reconnais devoir à l'agence. Par contre pour les  autres 10 millions Fcfa dont parle l'agence, j'ignore d'où ça vient", a expliqué à l'audience suivie par Dakaractu, la prévenue.

Le juge qui lui a rappelé ses déclarations contenues dans le procès verbal des enquêteurs dans lequel, elle atteste avoir encaissé les 32 billets d'avion, lui a exigé des clarifications.

"J'ai reconnu avoir encaissé les 32 billets parce que les gérants de l'agence m'ont convoquée dans leur bureau et ont menacé de me détruire, c'est pourquoi j'ai accepté la charge, mais il ne s'agit pas de 32 billets mais plutôt de 5 billets seulement. J'ai reconnu les faits sous le coup de la peur", a soutenu Henriette.

La partie civile a maintenu dans sa plaidoirie, la constance du délit d'abus de confiance et de détournement contre Henriette F. S. Seck.

"Les 32 billets d'avion qui ont été émis sans qu'ils ne soient déclarés à la caisse de l'agence sont constants. La prévenue a effectivement détourné les billets qui font 20,69 millions Fcfa. Sur le quantum, elle a déclaré 10 millions Fcfa ce qui s'avère totalement faux. La société SHS voyage est en droit de réclamer la somme de 17,69 millions Fcfa en tenant compte de l'accompte de 3 millions Fcfa que la mise en cause a versé. C'est pourquoi nous demandons la somme de 18 millions Fcfa dont 500.000Fcfa en guise de dommages et intérêts", a plaidé l'avocat de l'agence de voyage.

Dans son réquisitoire, le parquet a invité la cour à déclarer coupable Henriette F. S. Seck. Le procureur a requis 6 mois d'emprisonnement et le paiement de la somme indiquée par la partie civile.

Pour sa part, la défense a relevé les incohérences du PV qui incrimine son client.

"Le PV ne dit pas la procédure par laquelle les billets ont été émis. Tout est parti d'une faute professionnelle avec le surclassement des billets de classe économique en classe business sans que mon client ne s'assure au préalable du versement du dû", a renseigné l'avocat. Selon lui, il y a un manque à gagner de l'erreur commise par la mise en cause.

" Mon client a fait une faute professionnelle et ça ne devrait pas valoir une sanction pénale car elle a supporté la charge", a fait savoir le conseil à l'audience.
Les 2 avocats constitués pour défendre Henriette ont plaidé pour sa relaxe et ont invité la cour de s'en tenir justement au paiement de la somme de 10 millions Fcfa reconnue par la prévenue.

Rendant sa délibération, le juge a déclaré Henriette F. S. Seck coupable des faits qui lui sont reprochés et l'a condamné à 6 mois avec sursis et le paiement de la somme de 18 millions 500 mille Fcfa au bénéfice de SHS voyage.
Jeudi 11 Novembre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :