Abdourahmane Baldé (président du mouvement Kolda debout) « …Cette classe politique qui a pris Kolda en otage, nous allons tous les envoyer à la retraite… Mon bilan est plus reluisant que... »


« Cette année est celle du renouvellement de la classe politique et ce sera définitif. Cette classe politique qui a pris Kolda en otage, nous allons l'envoyer à la retraite », a déclaré Abdourahamane Baldé, le président du mouvement Kolda debout et de la coalition Avec  Kolda debout lors de la cérémonie symbolique de remise des kits scolaires. 

À ce titre, il ajoute : « je vous assure qu'à l'heure de la bataille, les populations verront de quoi on est capable. Je suis conscient que les koldois me portent dans leur cœur. C'est pourquoi, ce que je fais, je continuerai à le faire que je sois élu ou pas. D'ailleurs, je ne suis pas de la mouvance présidentielle. Je n'occupe pas un poste politique avec tous les moyens requis, mais mon bilan est plus reluisant que celui de tous les politiciens réunis. » 

Le mouvement va remettre cette année 9.000 kits scolaires aux élèves issus des couches vulnérables et 2.000 cartes pour la couverture maladie universelle. 

Revenant sur les kits scolaires, il soutient que « nous avons toujours mis la main à la pâte pour accompagner l'école. Je le fais à cause de mon cursus scolaire difficile par manque de fournitures scolaires. Donc, je connais la souffrance d'un élève qui n'a pas de fournitures dans son environnement. C'est pourquoi, nous voulons avec cet acte que les élèves aient du courage pour avancer, voire réussir leurs études… » 

Après la remise symbolique, les comités de distribution vont continuer le partage dans les quartiers afin que les couches vulnérables soient enrôlées en même temps. Mais, le mouvement Kolda debout va remettre aux enfants aussi les cartes d'adhésion de la couverture maladie universelle. À chaque manifestation du mouvement Kolda debout, son président Abdourahmane Baldé ne manque pas de tacler la classe politique locale... 
Vendredi 5 Novembre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :