Abdoulaye Diouf Sarr raille l’opposition à Dakar : « Vous pensez que les villes sont faites pour des mobilisations politiques ou des marches inutiles. C’est un programme et une vision bien bâtis qui vous manquent! »


Conjointement, le candidat de Dieuppeul et celui de Sicap Liberté ont accueilli Abdoulaye Diouf Sarr à Dieuppeul pour le meeting de clôture de la deuxième journée de campagne ce dimanche. Aboubacar Sadikh Bèye (Directeur général du Port de Dakar) et la ministre de la microfinance, Zahra Iyane Thiam, ont tous deux mobilisé les populations pour enclencher la victoire du candidat BBY de la ville de Dakar, Abdoulaye Diouf Sarr. 
Ce dernier, très en verve,  sortira un autre élément de son registre d’expression, cette fois-ci, pour charger l’opposition qui a mis la main sur la capitale depuis 2014. « Malheureusement, la capitale, Dakar, doit être mise dans de bonnes mains. Il faut la reprendre de ces gens qui ont, durant toutes ces années, excellé dans le tâtonnement. Cette ville doit être confiée à quelqu’un qui connaît bien les urgences des populations. Ces gens pensent que Dakar n’est qu’un espace de mobilisation politique et de marches inutiles », déclare le candidat de BBY tout en faisant focus sur son programme, notamment la gouvernance locale incluse et participative qui est considérée comme une innovation majeure dans la gestion de la capitale.  
 
De même, l’emploi et l'entrepreneuriat, la sécurité, la lutte contre l’insalubrité sont autant de secteurs à investir, que le candidat de la coalition présidentielle démontre dans son programme.
 
Aussi, dans son programme « Dakar Bù Bess », Abdoulaye Diouf Sarr compte exécuter, au profit des populations, ce qu’il appelle, « l’initiative des médecins de quartier. Dans ce volet, les personnes du 3e âge vont être ainsi prises en charge. « C’est un concept qui amène les médecins dans les quartiers et qui prend en charge les personnes vulnérables et les personnes du troisième âge », soutient le candidat du pouvoir.
 
Il y aura également, au profit des jeunes Dakarois, « le Dakar du sport et des loisirs », pour ainsi démocratiser les équipements de sport et de loisirs. Abdoulaye Diouf Sarr promet donc de lancer la salle de fêtes de Dakar au profit de la jeunesse avant de conclure que c’est « un Dakar sérieux, confié à des gens sérieux, qui ont de l’ambition et un programme sérieux », que son programme veut mettre en place au profit des populations...
Lundi 10 Janvier 2022
Dakaractu




Dans la même rubrique :