AIBD : « Encore », des passagers d’Air Sénégal qui indexent la compagnie « récidiviste » !


L’épisode cauchemardesque des clients qui soutiennent de manière patriotique la compagnie Air Sénégal est visiblement loin de prendre fin. C’est toujours la consternation et la désolation de voir ses problèmes récurrents venir affecter l’espoir qui, depuis 2016, animait les usagers. Ce matin, à l’aéroport international Blaise Diagne, des passagers du vol HC4003 ont encore subi les conséquences des irrégularités d’Air Sénégal qui avait prévu initialement son vol de ce mercredi à 3h00 mn, mais a dû finalement le reprogrammer à 10h30 mn. La compagnie a tenu à s’expliquer, à travers une note en considérant que « ce sont des problèmes opérationnels qui ont été à l’origine du désagrément lié au décalage de l’heure de vol. »

La compagnie, à travers la direction générale des opérations au niveau de l’aéroport de Diass, semble se dédouaner. En effet, sur l’attestation du retard, « la compagnie informe qu’en aucun cas, cette attestation à la demande du client ne saurait être interprétée ou utilisée comme une reconnaissance de responsabilité. » Une phrase qui a choqué des passagers. Qui alors est responsable de cette situation ? Comment tenter de résoudre ces irrégularités fréquentes si les responsabilités ne sont pas reconnues, situées pour être ensuite un déclic pour résoudre ces errements répétés ?

Les usagers de la compagnie ne sont toutefois animés que d’une chose : prendre bien soin d’eux après qu’ils aient honoré leur part du contrat en s’acquittant de leurs obligations pour pouvoir prendre le vol. Ce matin, bloqué au niveau de l’aéroport international de Diass, les passagers râlaient avec un air de désolation. Ce qui est plus étonnant dans tout cela, c'est que jusqu’à 11h30, les passagers n’avaient pas encore quitté l’aéroport, sous la menace des gendarmes leur interdisant de filmer la scène.

Une voix sonore intervient pour les excuses de la compagnie et en même temps invite les passagers à reprendre l’embarquement : « Nous étions dans l’obligation de suspendre l’embarquement. Avec un effectif manquant, le commandant et le personnel s’engagent à vous emmener vers un autre appareil. La compagnie Air Sénégal s’excuse encore pour ce désagrément », laisse entendre la voix informant les usagers. Dans tous leurs états, les usagers ont commencé à s’indigner et parfois même, des gens sur la toile qui disent-ils, commencent à s’habituer à cette incapacité perpétuée par cette compagnie qui risque « si rien n’est fait », de foncer tout droit dans les ténèbres. 






Mercredi 6 Juillet 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :