4ème nuit couvre-feu / Cinq jeunes badauds interpellés à Yoff et calme plat à Ngor, Cambérène et aux Parcelles Assainies de Dakar


Bien que ce soit un samedi, jour où tout le monde présageait des affrontements entre les jeunes et les forces de l'ordre, c'est le calme plat dans les quartiers, voire la commune de Dakar que nous avons visitée. De Ngor à Cambérène en passant par Yoff, Parcelles Assainies, les exigences du couvre-feu sont respectées. C'est seulement à Yoff Ndeugane que les gendarmes ont arrêté cinq jeunes badauds sans résistance qui étaient dehors sous ce froid glacial qui imposait sa loi dans cette cité côtière. Aucun pneu brûlé encore moins aucune pierre jetée ni usage de lacrymogènes de la part des forces de l'ordre.

À Cambérène et plus précisément à l'intersection qui jouxte la gare de Serigne Mountakha Mbacké de l'unité 7, à proximité du premier garage de l'unité 6, c'est le désert total. C'est ici que les jeunes ont brûlé des pneus durant les trois premiers jours de couvre-feu de l'acte 2 de l'état d'urgence. C'est seulement les traces des pneus brûlés qui sont visibles. Mais aucune ombre de jeunes n'est perceptible...
Dimanche 10 Janvier 2021
Dakaractu




Dans la même rubrique :