40 ans de la crise en Casamance : Le MFDC reprend la parole et alerte


Après leur conclave à Mangoukouro dans la ville de Ziguinchor, l'aile civile du MFDC a donné son point de vue sur les ratissages de l'armée. C'est Amidou Diémé qui a parlé au nom du mouvement. Il a invité l’État du Sénégal à revoir sa stratégie de démantèlement des bases du mouvement des forces démocratiques de la Casamance (MFDC) qui est à sa quarantième année d'existence... 
Vendredi 20 Janvier 2023
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :