3e candidature de Macky Sall en 2024 : La validation juridique de Me Aïssata Tall Sall


La ministre des Affaires étrangères, Aïssata Tall Sall, invitée du Grand Jury du Dimanche sur la RFM, a été interpellée sur la question de la 3e candidature de Macky Sall en perspective des élections présidentielles. Me Aïssata Tall Sall d’indiquer que le référendum de 2016 a réglé cette question.

Juriste, Me Aïssata Tall Sall se veut claire sur la RFM : « Ceux qui disaient qu’il ne peut pas se représenter de par la constitution sont en train dire qu’on ne parle plus de constitution. Ils sont revenus pour dire que la constitution lui permet,  mais c’est la morale qui ne lui permet pas. Moi, je considère que c’est un autre débat. Vous m’avez posé cette question parce que je suis juriste et je vous dis que le Conseil Constitutionnel est intervenu sur cette affaire lors du référendum de 2016.

Le président Macky Sall souhaitait réduire son premier mandat de sept ans pour le ramener à cinq ans, mais le Conseil Constitutionnel a dit non, vous ne pouvez pas le faire, parce que la constitution vous a élu sur les sept ans », rappelle l’avocate qui confirme  que le décompte des mandats, commence avec la nouvelle constitution, à partir de ce moment, dira-t-elle, « la question, n’est nijuridique ni politique, elle est seulement mathématique », a ajouté l’avocate.
 
Pour rappel, le président Macky Sall a récemment fait une sortie dans un média étranger en évoquant cette question. « Le moment venu, je prendrai ma décision » avait-il fait entendre laissant planer le doute. 
 
Dimanche 25 Décembre 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :