100 femmes inspirantes dans le monde de l'industrie minière (WIM100) : Endeavour Mining honorée et récompensée.


Deux des employés de Endeavour Mining, Mme Laetitia Gadegbeku-Ouattara et Mme  Maïmouna Guembre font partie des 100 femmes inspirantes dans le monde de l'industrie minière (WIM100). Elles ont été sélectionnées par Women in Mining UK qui  est une organisation qui défend les intérêts des femmes dans le secteur minier. L'objectif visé est de promouvoir l’emploi, le maintien et le progrès des femmes dans 
l’industrie. Pour cette cinquième édition, WIM100 met en lumière la diversité des talents dans le secteur minier et "rend hommage aux femmes inspirantes dont l'histoire est riche, quel que soit leur 
rôle ou leur niveau hiérarchique." Les 100 femmes présentées ont été sélectionnées pour leurs "contributions inspirantes à une industrie minière plus forte, plus sûre et plus durable." L'une des employés de Endeavour Mining, en la personne de Laetitia Gadegbeku-Ouattara est la country manager pour la Côte d'Ivoire, "elle entretient 
essentiellement les relations avec les entités gouvernementales et les parties prenantes nationales et gère les dossiers d'acquisition des permis et autorisations minières et parallèlement la négociation d'accords miniers." Elle  est également la marraine de l’association des femmes, 
l’AFEMI, à la mine Endeavour d’Ity, et elle encadre les femmes qui travaillent dans l’industrie pour assurer un solide bassin de futures dirigeantes. Quant à 
Maïmouna Guembre, elle est spécialiste de la fermeture de mines pourEndeavour basé au Burkina Faso, a été l’une des premières métallurgistes du pays. Elle est également vice-présidente de l’AFEMIB, Association minière au Burkina Faso. Elle travaille en étroite collaboration avec ses collègues, tant 
au sein d’Endeavour que dans l’industrie minière, pour promouvoir l’inclusion d’un plus grand nombre de femmes. Par la voix du vice-président exécutif ressources humaines et communication, M. David Dragone et au nom de tous les employés d’Endeavour, la compagnie minière tient à féliciter Laetitia et Maïmouna "pour cette réalisation incroyable. Leur inclusion dans une publication aussi prestigieuse témoigne non seulement de leur expertise dans leurs domaines de prédilection, mais aussi du travail qu’elles font toutes les deux pour promouvoir l’inclusion des femmes dans l’industrie et faire connaître les avantages que le secteur minier peut apporter à leurs collectivités et pays d’accueil. Il est important
que les générations futures puissent être inspirées par les modèles d’aujourd’hui », a-t-il dit dans un communiqué parvenu à Dakaractu. 
Honorée par ces distinctions, Endeavour Mining s’engage à créer un milieu de travail inclusif et à promouvoir la diversité des genres, en mettant l’accent sur l’augmentation de la représentation des femmes au sein de l’entreprise. Pour rappel, en 2021, "9 % des employés étaient des femmes et des efforts importants sont déployés pour continuer à augmenter ce nombre. Au niveau de la direction, 14 % des membres du Comité
exécutif de gestion d’Endeavour sont des femmes et 24 % des subordonnées directs des membres du Comité exécutif de gestion sont des femmes", lit-on dans la même note.
 
Le groupe Endeavour Mining, signataire des principes d’autonomisation des femmes des Nations Unies, accompagne avec son réseau EDV Femmes toutes les initiatives des groupements de femmes
à l’échelle du groupe. EDV Femmes, créé en 2021, représente la communauté globale des femmes de l’entreprise afin de les aider à bâtir et à renforcer leurs propres réseaux au sein même de la
compagnie en leur offrant une plateforme de soutien. Au Sénégal, le WOSAS (Women Solidarity Association of Sabodala), initiée et gérée par des employées de leur site minier de Sabodala est en charge des initiatives pour les femmes et dont l’association est aussi membre de Women in Mining
Sénégal (WIMS).. 
 
 
Lundi 28 Novembre 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :