« Cette tendance autocratique en Afrique mène vers des impasses politiques. C'est une grande vulnérabilité du continent noir » (Alioune Tine, Africa JomCenter)


Droit de l'hommiste et lanceur d'alerte en Afrique, Alioune Tine ne reste pas indifférent aux violences et au manque de démocratie qui d'après lui plombent l'avancement et l'épanouissement du continent Africain.

Venu participer à la deuxième édition de l'université populatire de l'engagement citoyen, le fondateur de Afrika Jom Center après avoir souligné l'importance de cette initiave africaine impulsée par plusieurs activistes du continent noir, fera une mise au point sur la situation politique en Afrique. " Nous assistons à des tendances lourdes notamment avec l'autoritarisme en Afrique, mais également à la violation de la limitation du 3ème mandat". Alioune Tine exprime alors tout le regret que peut éprouver l'Afrique face à ce qui peut être définie comme une vulnérabilité. " Il faut que l'Afrique sache une bonne fois que la tendance autocratique mène vers des impasses politiques", déclare Alioune Tine qui félicite l'acte posé par ces activistes.

La plupart des pays qui sont dans l'instabilité politique, sont généralement dans des violences à n'en plus finir, selon le droit de l'hommiste. Dans ce même ordre d'idées, Mr Tine dénoncera la banalisation du droit à la vie qui est souvent la source de violences dans certains pays d'Afrique.

"Aujourd'hui quand on regarde les deux pays qui ont manifesté le plus de violence, il est à déplorer cette indifférence par rapport au nombre de morts, aux violences policières, etc..." Ainsi, l'ancien patron de la Raddho estime que cette université populaire de l'engagement citoyen vient à un moment important pour renverser cette tendance qui tend à briser le rêve de tout africain...
Lundi 14 Décembre 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :