beIN et l'ex-n°2 de la FIFA nient en bloc

Le groupe beIN Media "réfute toutes les accusations" alors que les bureaux parisiens de la chaîne de télévision qatarie beIN Sports ont été perquisitionnés jeudi dans le cadre d'une enquête suisse contre son président Nasser Al-Khelaïfi, par ailleurs patron du PSG, et contre Jérôme Valcke, ancien secrétaire général de la Fifa.


beIN et l'ex-n°2 de la FIFA nient en bloc
"Le groupe collaborera pleinement avec les autorités et attend sereinement les suites de l'enquête", poursuit beIN Media dans un communiqué transmis à l'AFP. La justice suisse enquête sur l'attribution de droits média pour plusieurs Coupes du monde de football, dans le cadre d'un "soupçon de corruption".



Jérôme Valcke conteste vigoureusement
Jérôme Valcke, ex-N2 de la FIFA, mis en examen pour des soupçons de "corruption privée" en lien avec l'octroi de droits média pour plusieurs Coupes du monde de football, a quitté libre jeudi soir les bureaux du Ministère public de la Confédération (MPC) à Berne et "conteste la totalité des accusations", a indiqué son avocat.

"M. Valcke a quitté les bureaux du MPC où il a été entendu toute la journée. Il est ressorti libre, il n'y a aucune mesure de coercition à son encontre ni de versement de caution", a déclaré Me Stéphane Ceccaldi, du barreau de Marseille.

 
Vendredi 13 Octobre 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :
Drogba change de tête

Drogba change de tête - 16/12/2017