ZIGUINCHOR / ATTAQUE ARMÉE AU PONT DE NIAMBALANG : Les faits expliqués et corroborés par le témoignage d’une victime


Ce matin aux environs de 4 heures, les pêcheurs et commerçants établis au pont de Niambalang, ont reçu la visite non désirée des éléments armés non identifiés qui les ont tenu en haleine pour ne pas dire en otage durant des heures,  leur faisant vivre un véritable calvaire. Les assaillants ont commencé par dévaliser les échoppes, à l'intérieur desquelles ils ont pris de fortes sommes auprès des commerçants et pêcheurs avant d'incendier les cabanes de stockage des filets. Le summum de l'horreur interviendra quand ils vont essayer de dynamiter le pont, tuant au passage un vieux pêcheur du nom de Djibril  Sagna plus connu sous le sobriquet de Erigué, âgé de 60 ans qui apparemment passait la nuit sous ce pont. Après la déflagration qui a fait sauter un pan des plaques de béton, les assaillants sont repartis comme ils sont venus, laissant consternation et désolation derrière eux. Ce matin un dispositif militaire et sécuritaire a été installé au seuil du pont. Le Préfet d'Oussouye, de même que les sous-préfets de Loudia Ouolof et celui de Nyassia se sont rendu sur les lieux. La circulation était interrompue avant d'être progressivement rétablie. L'Ageroute a dépêché une équipe pour vite réhabiliter la partie du pont endommagé par l'engin explosif...
Jeudi 3 Mai 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :