VISITE OFFICIELLE A PARIS - Macky « tord le bras » au protocole, brave le froid et se « paie » un bain de foule


C’est un peu avant 16 heures ( heure locale) que le Président Macky Sall, accompagné de la première dame,  a foulé le sol Parisien. Le soleil qui n’était à aucun moment de la journée, réellement sorti de son nid, laissait place à un froid glacial de 5 degrés.  Deux tours d’horloge avant son arrivée, des militants, parents et sympathisants s’étaient déjà massés dans le hall d’Orly pour l’accueillir. Un fort dispositif policier l’attendait avec une vingtaine de motards. Les pancartes et les affiches ont aussi joué leur partition  et, dans l’effet-mobilisation, décliné les régions et sensibilités présentes.

 

17 heures passées de quelques minutes, le Président Macky Sall apparait avec sa délégation. Sur place, le dispositif policier est clair et les consignes strictes. Tout le monde devra rester à sa place. Un couloir est dessiné pour indiquer au Chef de l’Etat Sénégalais la voie à suivre. Raté ! L’hôte de François Hollande veut autre chose. Il veut surtout remercier ces personnes qui ont effectué le déplacement malgré le froid et surtout  se payer un bain de foule. Le bain de foule aura lieu. Il s’arrangera pour serrer la main à une bonne partie de ses militants, malgré la bousculade.

 

L’escorte prendra ses droits, tout de suite après. La Seine sera longée sur plusieurs centaines de mètres sous le contrôle passif de la tour Eiffel qui cédera la palme au Bristol où le Président a déposé ses valises. D’ailleurs, il y attend au moment où ces lignes sont écrites, le Secrétaire Général des Nations-Unies.

 

Plusieurs personnalités de l’Apr auront été aperçues. Parmi elles, Mor Ngom, Amadou Bâ, Abdou Karim Sall, Thérèse Faye…




Dimanche 18 Décembre 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :