VACANCES CITOYENNES À MBACKÉ / Moments de vérité entre les jeunes, leur maire et les autorités étatiques suite à une pléthore de promesses jamais réalisées.


Il ne se passe plus aucune occasion qui ne soit saisie par les jeunes pour marteler leur désarroi et leur déception par rapport au non respect des promesses des autorités locales et étatiques concernant la commune et le département de Mbacké. 
La venue du ministre de la Jeunesse dans le cadre des vacances citoyennes n'a donc pas échappé à la règle. Prenant la parole, le responsable des jeunes Serigne Maï Seck ne s'est pas privé d'égratigner le maire de Mbacké, d'une part et d'autre part le ministre des Sports. C'est d'ailleurs une grogne généralisée qui s'est exprimée.

'' Nous n'avons pas, nous conseil communal de la Jeunesse, un siège. Nous sommes clandotés par une autre structure de la place. Voilà trois ans que nous n'avons pas de toilettes. C'est moi-même qui me suis décarcassé pour créer quelque chose. Nous les jeunes, dès que nous nous faisons entendre, on nous taxe de mauvais citoyens. Je crois que ce sont les adultes qui ne sont pas de bons citoyens. Ce sont eux qui font preuve de manque de civisme. Nous avons l'impression que nos revendications ne parviennent pas encore au Président Macky Sall. L'année dernière, les autorités nous avaient fait moult promesses et c'était devant le gouverneur ici présent. Aucune d'entre elles n'a été réalisée. C'est pourquoi quand nous vous disons que jamais vous ne gagnerez une élection à Mbacké, vous devez nous croire. Nous sommes en face d'autorités qui ne disent jamais la vérité. Depuis  combien d'années, nous courons derrière un stade. Si rien n'est fait, je m'engage à associer au projet tous les jeunes. Nous allons nous cotiser pour en construire un, même s'il sera de qualité misérable ''.

Un réquisitoire  qui n'a pas laissé indifférentes les autorités présentes. En homme politique très averti, Abdou Mbacké Ndao choisira d'éviter la passe d'armes, préférant clamer le jeu. Il sera imité par Mme Néné Fatoumata Tall. Assises aux côtés de son homologue de la formation professionnelle, elle insistera sur la nécessité pour ses services de recueillir l'ensemble des doléances des jeunes afin de leur trouver des solutions. Elle se rendra aussi à Darou Marnane où elle sera chaleureusement accueillie.
Mercredi 21 Août 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :