Transition malienne : les chefs d’État de l’Uemoa harmonisent leurs positions avant le sommet de la CEDEAO.


Transition malienne : les chefs d’État de l’Uemoa harmonisent leurs positions avant le sommet de la CEDEAO.
La Conférence des chefs d’État et de gouvernement de la communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest se réunit ce dimanche 9 janvier pour discuter du Mali.

Cette rencontre fait suite à la proposition de cinq ans de transition déclinée par la junte au sortir des Assises nationales de la Refondation. Une durée jugée très longue et déjà désapprouvée par le médiateur pour le Mali qui était à Bamako ce mercredi 5 janvier.

Mais en prélude au sommet extraordinaire de la CEDEAO, la Conférence des chefs d’État de l’Union monétaire des États de l’Afrique de l’Ouest se réunira à Accra le même jour.

Selon les sources de Dakaractu, cette rencontre vise à harmoniser les positions des États membres de l’Union économique dont fait partie le Mali. 

Les travaux qui seront dirigés par le président du Burkina Faso, Roch Marc Christian Kaboré, devraient porter sur tous les cas de figure, surtout que si le Mali devait être sanctionné économiquement, il appartiendrait à l’UEMOA de l'appliquer. Mais le dernier mot reviendra à la CEDEAO qui a déjà annoncé les couleurs lors du sommet des présidents au mois de décembre.

Au sortir de cette assemblée, les chefs d’État avaient exigé le respect du calendrier électoral fixant les élections présidentielles et législatives au 27 février, sous peine d’infliger au Mali de nouvelles sanctions courant janvier 2022. 
Vendredi 7 Janvier 2022
Dakaractu




Dans la même rubrique :