Tchad / Soulèvement contre la junte : Un manifestant tué à Moundou


Quelques jours après la mise sur terre du Maréchal Idriss Déby Itno, président de la République du Tchad qui a reçu les honneurs et les hommages de la République, la population Tchadienne s’est soulevée ce mardi pour dire non à la junte militaire qui pris le pouvoir aussitôt la mort de l’homme fort de N'Djaména annoncée.


Selon des sources sécuritaires reprises par les médias, un manifestant a été tué à l’intérieur du pays, à Moundou.


Les soulèvements populaires ont été notés dans plusieurs localités du pays. Mais de petits groupes pour l’instant exigent le retrait de la junte et rejettent le soutien de la France, selon les médias sur place. Malgré la mobilisation de la police et de l’armée qui les dispersent, ces manifestants déterminés, créent d’autres poches. Un sentiment anti-français commence à émerger.  Lorsque les forces de l’ordre usent de la grenade lacrymogènes pour le disperser les manifestants brûlent des pneus dans plusieurs quartiers de la ville. Les pompiers peinent à lutter contre les incendies déclenchés par les manifestants qui brûlent des pneus et tout ce qui peut l'être sur leur passage...
Mardi 27 Avril 2021



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :