Tarification carbone: étude pour la mise en place d’une politique de développement sobre en carbone au Sénégal


Tarification carbone: étude pour la mise en place d’une politique de développement sobre en carbone au Sénégal
Une étude sur les instruments de tarification carbone au Sénégal a réuni les acteurs dans le cadre des approches et outils susceptibles de faciliter la mise en œuvre de la Contribution Déterminée au niveau National (CDN). En effet, l'introduction d'instruments de tarification carbone est un processus qui peut aussi avoir de fortes répercussions socio-économiques.
Racine Diallo, conseiller technique au ministère de l’Environnement et du Développement durable de rappeler qu’il est un outil qui devrait permettre de contribuer à l’atténuation avec les engagements pris à l’international.
 
«Après la signature et la ratification de la Convention ainsi que de son Protocole de Kyoto, les Parties ont jugé nécessaire la mise en place de mécanismes de flexibilité qui contribueront à l’abattement des émissions de gaz à effet de serre et au développement socio-économique. Ces mécanismes, dont notamment, le Mécanisme de Développement Propre (MDP), ont offert aux pays industrialisés l’opportunité de renforcer l’aide au développement par le biais de transferts de technologies, tout en réduisant globalement les émissions de gaz à effet de serre » a expliqué le CT.
 
« Le Sénégal a su tirer son épingle du jeu en disposant d’un portefeuille riche de projets enregistrés assez considérables au titre de ce mécanisme dans le domaine de l’énergie notamment » a-t-il ajouté. Avec l’objectif de limiter la hausse des températures à l’échelle planétaire largement sous les 2°C lors de la COP21 de Paris, en 2015, la tarification carbone peut être une des mesures de réduction des émissions ciblées, appropriées et maitrisées avec de fortes retombées socio-économiques
 
Cette réunion avait donc pour but de lancer officiellement l’étude sur les instruments de tarification carbone au niveau national et mettra l’accent sur les instruments de tarification carbone, les critères et les indicateurs pour les évaluer, la liste des parties prenantes, les considérations spécifiques pour le Sénégal et le calendrier détaillé de mise en œuvre. Le CT a aussi évoqué le rôle majeur que doit jouer le secteur privé ainsi que les entreprises dans la mise en place de cet outil. « La transition vers une économie sobre en carbone exige à la fois l'action des gouvernements et la mise en œuvre de mécanismes d'incitation pour le secteur privé » a-t-il laissé entendre pour finir.
Dimanche 12 Août 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :