Suppression de la ville de Rufisque : Seydou Diouf propose plutôt la suppression des 3 communes de la vieille ville.


Suppression de la ville de Rufisque : Seydou Diouf propose plutôt la suppression des 3 communes de la vieille ville.
Depuis la sortie du Ministre des collectivités territoriales, du développement et de l’aménagement du territoire, M. Oumar Guèye, sur la suppression de la ville, le débat fait rage et chaque camp tente de justifier son choix. 

Pour débattre de la question, l’honorable député Seydou Diouf, Secretaire Général du Parti pour le Progrès et la cotoyenneté (PPC), était l’Invité de la radio Jooko fm de Rufisque, ce dimanche, dans l’émission ‘’Jaakarlo politique’’. Émission durant laquelle, il a purement et simplement plaidé pour la suppression des trois communes à savoir Rufisque-Est, Rufisque-Ouest ou Rufisque-Nord, au profit de la ville de Rufisque.

Selon lui, la situation de la vieille ville est différente des autres villes concernées et il se justifie : « Une ville comme Rufisque n’a pas la même configuration territoriale et la même concentration de collectivités territoriales que Dakar, Pikine et Guédiawaye. Le périmètre de la collectivité de Rufisque n’embrasse pas le périmètre de la collectivité du département, contrairement aux autres. Il y a donc une distinction à faire. La ville de Rufisque n’est pas de création récente du point de vue dynamique territoriale, du point de vue du vécu des populations, parcours culturel, historique et sociologique, etc. Nous habitons Rufisque. Nous n’habitons pas Rufisque-Est, Rufisque-Ouest ou Rufisque-Nord. Ça c’est une fragmentation administrative qui n’a pas marché dans la mesure où les populations ne s’identifient pas à cela », a dit Seydou Diouf. 

Le Président de la Commission des finances à l’Assemblée nationale estime donc que « s’il y a une réforme à porter pour Rufisque, c’est bien la suppression des trois communes. »

Car dit-il « quand on crée une collectivité, c’est qu’il y a une identification d’une communauté par rapport à un espace territorial bien défini. Tel n’est pas le cas dans ces trois communes », a-t-il conclu.
Lundi 4 Janvier 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :