Sortie de Wade sur la saisie des biens de Karim : L’Etat dément et dénonce « une pure tentative de manipulation »


Par lettre publiée ce lundi, Me Abdoulaye Wade a accusé le président Macky Sall d’avoir ordonné la saisie de sa maison du Point E ainsi que le modeste immeuble qu’il dit avoir construit pour des personnes qui ont été à son service pendant plus de 40 ans et qui ont élevé ses enfants.

Ainsi, Me Wade a déclaré avoir commis des avocats pour faire à son prédécesseur un procès pour injures et diffamation à Dakar et aux États-Unis à Houston où Macky Sall possèderait « au moins une maison ». 
 
En réponse à la missive de l’ancien président de la République, les avocats de l’Etat du Sénégal, sous la plume de Me Yérim Thiam, rappellent : « d’une part, que le domicile dont il s’agit n’a , ni été saisi,  ni fait l’objet d’une quelconque procédure ; d’autre part, que l’acte signifié au dernier domicile connu de Karim Wade au Point E, est un commandement de payer, « sous peine de saisie de ses facultés mobilières délivré, en exécution de l’arrêt de la CREI, en vue notamment d’une possible contrainte par corps ».

« En conséquence…rien n’empêchait les parties concernées de se renseigner auprès de l’huissier instrumentaire sur la nature exacte de l’acte signifié », conseille, pour finir, Me Yérim Thiam, qui voit derrière la sortie du pape du Sopi « une pure tentative de manipulation ».

Lundi 28 Mai 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :