Serigne Modou Bousso Dieng : "Le Président Macky Sall a l'obligation de dire aux Sénégalais que ceux qui attaquent Sory Kaba ont tort"


Serigne Modou Bousso Dieng ne comprend guère pourquoi Sory Kaba est victime d'une salve de critiques alors qu'il n'a fait que répéter ce que le Président Macky Sall n'a cessé de rappeler depuis sa réélection. Le chef religieux et homme politique de s'étonner que "déclarer que le Chef de l'État est à son deuxième et dernier mandat soit subitement devenu un crime au Sénégal et chez les Apéristes."

Serigne Modou Bousso de poursuivre : "Le Président Macky Sall, en recevant l'opposition,  a dit qu'il n’y avait plus d'enjeu politique pour lui pour 2024. Quel est le problème ? Pourquoi  est-il si sévèrement attaqué ? Comment ce qu'il a dit peut-il heurter l'honorabilité du Président ? Ce sont eux, ces gens-là qui attaquent Sory Kaba qui sont en déphasage avec la position du Président de la République. D'ailleurs, l'article 27 de la Constitution a clairement indiqué qu'aucun citoyen ne peut dépasser deux mandats successifs et ici c'est l'homme qui est visé. Que ces soi-disants intellectuels arrêtent de jouer au plus intelligent pour manipuler les esprits."

Le chef religieux de mettre en garde le Président Macky Sall.  "Qu'il n'accepte pas d'être détourné de ses objectifs qui sont de libérer le pouvoir au terme de son mandat-ci. Maintenant, il y a toujours des faucons qui veulent le pousser vers un troisième mandat. Le Président Macky Sall doit dire aux Sénégalais que ceux qui attaquent son directeur ont tort ou qu'il nous disent ce qu'ils veulent réellement. Le peuple restera ferme, dans tous les cas", dira-t-il pour conclure...
Lundi 21 Octobre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :