Sanction contre les étudiants de l’UCAD : les étudiants « privés d’examen » exigent la levée de la sanction et entament une grève de la faim


Les étudiants sanctionnés par l’université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD) ont tenu une déclaration de presse ce mercredi 29 juillet afin de réclamer leur réintégration immédiate et sans condition au sein de l’université. D’autant plus qu’ils risquent d’être privés d’examens de fin d’année.  « Nous avons appris avec beaucoup de regret et de désolation que les noms des étudiants injustement sanctionnés ne figurent nulle part sur les listes des étudiants autorisés à faire les examens du premier semestre à la faculté de droit. Chose qui nous laisse croire que les autorités universitaires poursuivent leur volonté de sacrifier l’avenir de beaucoup malgré leur innocence ». Une sanction décrétée par le conseil de discipline de l’UCAD le 02 juillet passé. 
De ce fait, les étudiants qui se considèrent comme injustement sanctionnés tiennent à informer toute l’opinion publique ainsi que toute la communauté universitaire que, pour fare prévaloir leur droit à l’éducation qui est un droit fondamental pour tout citoyen sénégalais d’après la constitution, ils ont décidé d’observer une grève de la faim pour une durée indéterminée. Ces étudiants en colère et déçus exigent la levée de la session unique décrétée au niveau de la FSJP parce que, selon eux, c’est une décision injuste et illégale qui ne cherche qu’à sacrifier l’avenir de la quasi-totalité des étudiants de ladite faculté. Les étudiants signalent à toute l’opinion qu’à l’entame de cette grève de la faim, ils tiennent le Recteur de l’université Cheikh Anta Diop, Monsieur Ahmadou Aly Mbaye et le doyen de la FSJP, Monsieur  Alassane Kanté comme les principaux responsables de tout ce qui arrivera ne serait-ce qu’un seul étudiant en grève de la faim. Une grève entamée dès le jeudi 27 juillet...
Vendredi 30 Juillet 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :