SON INHUMATION PREVUE JEUDI PROCHAIN : Bruno Diatta aura droit à des obsèques nationales


Bruno Diatta va être porté en terre jeudi prochain à Dakar. Selon des sources proches de la présidence qui donnent l'information, Bruno Diatta aura droit à des obsèques nationales. Ainsi, une prise d’armes sera organisée et un hommage républicain devrait lui être rendu au palais dans la matinée du jeudi 27 septembre 2018, avant une cérémonie religieuse prévue dans l’après-midi à la cathédrale de Dakar.
Le président Sall attendait le feu vert de la famille pour prendre les dispositions en vue de l’hommage national prévu pour le ministre chef du Service protocole de la présidence.  Nos interlocuteurs soulignent, par ailleurs, que la femme du défunt a décidé que son mari soit enterré à Dakar, alors que certains membres de la famille avaient émis le vœu de voir la dépouille mortelle transférée à Cabrousse, le village d’origine du défunt.
Dans les arcanes du pouvoir depuis près de 40 ans au moins, le ministre chef du Service protocole de la présidence de la République, Bruno Diatta, a tiré sa révérence vendredi 21 septembre 2018. Obligeant, du coup, le président de la République Macky Sall a annulé son voyage au Mali où il devait assister à la fête de l’indépendance du Mali, suite à l’invitation du président Ibrahima Boubacar Keïta.
Né le 22 octobre 1948 à Saint-Louis, le fils d’Eduard Diatta (ancien ministre avant l’indépendance et parmi les très proches de Senghor) a une enfance partagée entre Oussouye sa terre d’origine et la ville de Mame Coumba Bang. Sa mère, Clothilde d’Erneville, est une mulâtresse de l’ancienne capitale du Sénégal, ville où le père de Bruno a servi comme fonctionnaire. Si Bruno a su garder ce poste aussi longtemps dans un monde dominé par les politiques allergiques au protocole et très souvent dans des logiques partisanes, c’est qu’il a su compter sur un allié de taille : un professionnalisme rigoureux, loin des contingences et considérations politiciennes. Ses collaborateurs et ceux qui l’ont approché décrient un homme presque infaillible.
Enquête
Lundi 24 Septembre 2018
Dakar actu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :