SADIO MANÉ : UN EXEMPLE POUR LA JEUNESSE...


L’homme est né en 1992 dans un village nommé Bambali très éloigné de la capitale, Dakar. Dans ce patelin lointain où il a vu le jour rien ne le prédestinait à cette vie qu’il a aujourd’hui. 

 

On en parle pas trop mais le premier niveau de réussite demeure dans la rigueur de l’éducation qu’il a reçue. Son père reste un homme très rigoureux quand il s’agit de suivre la voie indiquée par Allah. Malgré le niveau atteint par son fils, il l’a bien préparé à ne pas être ébloui par la lumière. 

 

Tout jeune et n’étant pas né avec une cuillère d’argent dans la bouche, Sadio n’a jamais cessé de croire en lui. Au lieu de se plaindre de sa situation précaire, il en a fait une source de motivation. Tout jeune sénégalais doit pouvoir s’inspirer de lui pour essayer lui aussi d’aller au delà des obstacles de la vie et essayer de tracer sa propre voie. Ne jamais se plaindre et croire en soi. 

 

Milliardaire, le joueur de Liverpool n’a jamais oublié ses origines au moment où beaucoup de gens quand ils réussissent, vont essayer de tout faire pour effacer leur passé. Il a donné un nom à son village. Qui connaissait Bambali avant lui ? Presque personne ! 

 

Mieux, il y a construit des infrastructures de premières nécessités : une mosquée, un lycée et un hôpital. Où sont les autres ? Qu’ont-ils fait chez eux ?

 

Les terres qui les ont vu naître ne les revoient même plus quand ils arrivent au sommet. Sadio, sans tambour ni trompette, traverse la capitale, Dakar, pour aller passer ses vacances dans son village au moment où nombreux sont ceux, parmi ses pairs, qui remplissent les boites de nuit et font la une des journaux à coup de frasques. C’est leur vie certes mais ils restent de très mauvais exemples pour la jeunesse de notre pays qui a besoin d’icône positive sur qui copier. Sadio en est une !

 

Dernièrement l’on se moquait de lui sur les réseaux sociaux parce qu’il avait un Iphone 6 avec un écran cassé. Cela a surpris plus d’un.

Comment le richissime Sadio peut avoir comme téléphone un Iphone 6 ? Et après, qu’est ce que ça peut changer pour lui ?

Tout le monde sait qu’il peut acheter le dernier smartphone mis sur le marché mais par décence il se le refuse. On devait le respecter pour cela. Au moment où certains sont prêts à tout donner pour se procurer les dernières versions mises sur le marché, l’enfant de Bambali nous rappelle que ce n’est pas ce qui est important dans la vie. Les priorités sont dans l’élan de solidarité qu’on peut bien avoir à l’endroit de ceux là et celles là avec qui on a vu le jour sur le même sol et qui n’ont pas la chance qu’on a.

 

Avec moins que ce qu’il gagne en tant que footballeur, des gens sont en train de verser dans le « voyez moi » tous les jours. Ils se paient la dernière voiture, la dernière montre…et ne font rien pour les autres. Tout jeune doit comprendre que c’est dans la solidarité qu’on va construire ce pays.

 

Au demeurant, que dire de son immense respect envers les gens qu’il a en face de lui ? Cela frise même la timidité. Au même moment, d’autres nous témoignent de l’indiscipline chaque fois qu’ils en ont l’occasion. Ils se montrent assez suffisants dès qu’ils pensent avoir plus d’argent que les autres. Qui peut en dire autant de Sadio Mané ? Personne !

Cet homme est et reste une réelle source de motivation pour tout jeune qui veut se faire et participer à l’effort de construction nationale. Il mérite bien une distinction.

Nako Yala defal jam !

 

Souleymane Ly

Mercredi 8 Janvier 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :