Rufisque/Examens scolaires : 31.013 candidats attendus au CFFE, au BFEM et au BAC.

A l’instar des autres circonscriptions éducatives, le Préfet du département de Rufisque, M. Ababacar Kane, a convié le 19 Juin 2018, la communauté éducative, à un comité départemental de développement (CDD) pour une parfaire organisation des examens scolaires de 2017/2018. La rencontre s’est tenue dans la salle des fêtes de ville de Rufisque et a vu la participation des autorités, des élus locaux, des organisations de la société civile, des chefs d’établissement…


Rufisque/Examens scolaires : 31.013 candidats attendus au CFFE, au BFEM et au BAC.
Animé par l’Inspecteur d’Académie de Rufisque, M. Cheikh poure  avec à ses côtés les IEF de Sangalkam, Diamniadio et de Rufisque Commune, le CDD avait pour objectif de « mieux préparer dans le département les examens de fin d’année. »
Après les nombreuses grèves qui ont émaillé l’année scolaire, le calendrier des examens a été revu et repoussé. Ainsi, le CFEE (Certificat de Fin d’Études Élémentaires) et l’entrée en 6e se dérouleront les 26 et 27 Juin 2018. A Rufisque, ce sont 12 649 potaches (5903 garçons et 6706 filles) qui tenteront de décrocher leur premier diplôme, contre 12268 en 2017. Pour le BFEM, (Brevet de Fin d’Études Moyennes) prévu à partir du 24 juillet et dont les épreuves physiques se tiendront le 05 juillet, 11627 candidats (4870 garçons et 6757 filles)  tenterons de décrocher le précieux sésame. Enfin pour le Baccalauréat,  (BAC), l’académie présentera 6737 candidats qui eux tenteront d’obtenir leur premier diplôme universitaire. En tout ce sont 31013 candidats qui se présenteront aux différents examens pour le compte de l’académie.  
Dans sa présentation, l’IA de Rufisque est d’abord revenu sur le déroulement des examens de l’année dernière et les résultats obtenus pour « en déterminer les acquis à consolider, les aspects à améliorer en vue d’assurer une meilleure gestion des évaluations certificatives de cette année. » Ainsi, pour mieux étudier les dispositifs, trois moments sont ciblés, avant, pendant et après pour  une bonne organisation des examens. Ainsi des recommandations fortes seront faites aux différents IEF, aux chefs de centre et chefs d’établissement pour prendre les dispositifs idoines. Pour la sécurisation des centres, par le biais du préfet, l’IA a sollicité les services du commissaire urbain et des commandants de gendarmeries du département. Le préfet du département donnera des recommandations fortes en ce sens.  
Lundi 25 Juin 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :