Resserrons les rangs pour vaincre l’épidémie de COVID-19 au Sénégal ( par Dr Amadou DOCUOURE)


Resserrons les rangs pour vaincre l’épidémie de COVID-19 au Sénégal ( par Dr Amadou DOCUOURE)
Le Sénégal fait face aujourd’hui à la pandémie de façon remarquable jusque-là, et compte poursuivre sur cet élan pour arriver à la victoire contre cet ennemi invisible.
Le Pr Moussa SEYDI, Infectiologue, Chef du service des maladies infectieuses et tropicales de Fann, est un membre clé du dispositif de riposte.

Dr Papa Samba BA, Spécialiste des Maladies Infectieuses et Tropicales à l’Hôpital Principal de Dakar et Dr Aïssatou LAKH ont  fait le tour du Sénégal  pour évaluer tous les centres de traitement des épidémies.

Ainsi, vue la stratégie de déconcentration adoptée par le Ministère de la Santé et de l’action sociale, des centres de traitement des épidémies ont été mis en place et le fonctionnement de ces derniers est coordonné par les infectiologues chevronnés au niveau local.

Je veux nommer :

·        Pr Noel Magloire MANGA et Pr Ansoumana DIATTA de l’Université de  Ziguinchor ;

·        Pr Sylvie Audrey DIOP, de l’Université de Thiès,

·        Pr Ndéye Merry DIA de l’Université de Saint Louis. ;

Dans la capitale, en plus de l’hôpital Fann, d’autres Centres de Traitement des Epidémies  sont mis en place et requièrent pour leur fonctionnement la contribution d’éminents spécialistes ayant une expérience avérée dans la gestion des épidémies. Ce qui justifie la présence du Pr Louise FORTEZ à l’hôpital  Dalal Jam .Aussi,  le Pr Cheikh Tidiane NDOUR, infectiologue, colonel de l’armée a spontanément répondu à l’appel du Ministère de la Santé. C’est le cas aussi du Pr Abdoulaye POUYE, spécialiste en médecine interne,  a accepté d’aider au fonctionnement du Centre de traitement des Epidémies de l’hôpital Aristide Le Dantec.

Dans sa démarche de mettre à contribution toutes les compétences du pays, le Ministère de la Santé et de l’Action sociale pourrait d’ailleurs solliciter les services du Professeur Masserigne SOUMARÉ, infectiologue émérite, éminent paludologue pour assurer le fonctionnement d’autres centres de traitement des épidémies.

Il est aussi bon de préciser que tous ces acteurs travaillent sous l’autorité du Ministre de la Santé  et de l’Action sociale  à travers ses directions et en collaboration avec son instrument de coordination qui est  le comité de gestion des épidémies.

En plus, l’appel à des médecins retraités, des professionnels santé à la retraite toute catégorie confondue, est une illustration que le Sénégal a, aujourd’hui, plus que jamais besoin de tous ses fils.

Par ailleurs, dans le cadre de la riposte, suite à un appel à candidature, de jeunes médecins, pharmaciens ont signé des contrats avec le Ministère de la Santé et de l’action sociale. Et ces derniers exerceront au niveau des centres de traitement des épidémies répartis sur tout le territoire national.

Dans ce contexte, où l’unité, la solidarité doivent prévaloir, ceux qui s’activent pour manipuler l’opinion publique doivent arrêter et voir comment ils pourraient contribuer au combat contre cet ennemi invisible.

La vérité incontestable et en toute objectivité est que le Ministre de la Santé et de l’Action sociale est entrain de conduire remarquablement la riposte de la manière la plus inclusive.

Gardons notre sérénité ;

Mettons en avant l’intérêt général ;

Et ensemble nous vaincrons le COVID-19…

 

Dr Amadou DOCUOURE
Directeur de la lutte contre la Maladie/ Ministère de la Santé et de l’Action sociale
Président de la commission de Prise en charge du Comité National de Gestion des épidémies
Mercredi 20 Mai 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :