Rencontre Cellou Dalein Diallo / Mission de médiation internationale : Le Général Béhanzin déclaré non grata par l'opposant guinéen.


Le chef de l’opposition guinéenne a finalement reçu les émissaires de la Cedeao, de l’UA et des Nations-Unies. La rencontre a eu lieu chez lui et non dans son bureau comme il l’exigeait. Mais Cellou Dalein Diallo a tenu à ce qu’un membre de la délégation ne participe pas à ce tête-à-tête, rapporte africaguinee lu à Dakaractu. Il s’agit du Général Francis Behanzin.

Le commissaire aux affaires politiques, à la paix et à la sécurité de la CEDEAO aurait tenu des propos que le camp de Cellou Dalein Diallo a trouvés discourtois envers ce dernier. Il aurait déclaré que c’est Dieu qui donne le pouvoir alors que le candidat de l’UFDG venait de se proclamer vainqueur de la présidentielle.

Malgré les efforts du président de la Commission de la CEDEAO pour faire revenir le chef de l’UFDG et ses partisans à de meilleurs sentiments, le Général Béhanzin n’a pas été autorisé à prendre part aux discussions. 

Cette question évacuée, le déclaré vaincu n'a pas mâché ses mots devant les représentants des institutions internationales. Cellou Dalein Diallo a fustigé l’attitude de la communauté internationale qui n’a pas eu la juste mesure de la situation qui prévalait en Guinée. Il s’est épanché sur le système mis en place par Alpha Condé pour travestir les voix des électeurs.

Aussi a-t-il fait savoir à ses hôtes que la reconnaissance de sa victoire est la seule condition de sortie de crise. Une condition ne risque pas d’être satisfaite si l’on sait qu’en face, la victoire semble déjà consommée.

Mais son discours semble faire bouger les lignes puisque dans son communiqué final, la mission de médiation a exigé la levée du siège de son domicile. Un bon début…

Mardi 27 Octobre 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :