Règlement sur l'itinérance : les États membres de la CEDEAO invités à mener la mise en œuvre du Règlement à son terme d'ici le 31 mars 2021


Règlement sur l'itinérance : les États membres de la CEDEAO invités à mener la mise en œuvre du Règlement à son terme d'ici le 31 mars 2021
Les États membres de la CEDEAO ont réaffirmé leur engagement en faveur de la mise en œuvre effective du Règlement sur l'itinérance. Ils ont par ailleurs insisté pour mener la mise en œuvre du Règlement à son terme d'ici le 31 mars 2021.C’était lors d’une réunion de consultation des ANR des États membres sur la mise en œuvre du Règlement de la CEDEAO sur l'itinérance organisée dans le souci de coordonner les tâches assignées aux ANR par ledit Règlement.


La réunion, organisée le 15 septembre 2020 par visioconférence, et à laquelle ont participé les directeurs généraux et les présidents des ANR de treize (13) États membres de la CEDEAO, visait à examiner les progrès réalisés dans la mise en œuvre du Règlement par les États membres et à élaborer une stratégie censée ouvrir la voie à son accélération. 
À l'issue de la réunion, les directeurs généraux ont adopté une résolution appelant l’ensemble des États membres de la CEDEAO à mener la mise en œuvre du Règlement à son terme d'ici le 31 mars 2021, tout en permettant aux États membres qui sont prêts à entamer immédiatement la mise en œuvre de cette initiative. Un Plan d'action présentant dans les détails les activités à mener en vue de franchir cette étape sera validé dans quatorze (14) jours par les ANR. Dans la résolution adoptée, les directeurs généraux ont également exposé les mesures visant à renforcer la coordination entre les ANR et ont désigné l'ARTCI pour coordonner leurs activités en vue de la mise en œuvre du Règlement. L'ARTCI sera soutenue dans ce rôle par l’Autorité nationale des communications (ANC) du Ghana.
Pour rappel le 16 décembre 2017, le Conseil des ministres a adopté le Règlement sur l'itinérance sur les réseaux publics de communication mobile dans l'espace CEDEAO, en vue de réduire les tarifs imposés aux citoyens de la Communauté pour l'utilisation des services de communication lors de l'itinérance dans l’espace CEDEAO. Parmi les acteurs chargés de la mise en œuvre dudit Règlement figurent les autorités nationales de régulation (ANR) du secteur des télécommunications/TIC des États membres.
Mercredi 23 Septembre 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :