Prix du pain: « Nous n'avons pas trouvé de consensus avec l'Etat » (Amadou Gaye, Fédération des boulangers)


Le représentant des boulangers du Sénégal, en l’occurrence Amadou Gaye n’a pas manqué, à l’occasion du conseil national de la consommation ce vendredi, de fustiger la démarche de l’Etat du Sénégal sur la réduction des prix des denrées. « Cette réduction ne prend pas en compte les préoccupations majeures des boulangers. Il faut que les taxes qui nous sont imposées sur les intrants soient revues. Nous avions dit au ministre que si cette réduction de 25 francs devait être opérée, il fallait également réduire de 6500 du prix de la farine que nous achetons. Sur ce point, nous n’avons pas trouvé un consensus. Ce n’est pas finalement ce qui a été retenu. Donc, nous regrettons que l’Etat ne puisse pas considérer que le pain est un produit social car, la démarche n’est pas consensuelle » regrette Amadou Gaye, Président de la fédération des boulangers du Sénégal. Ce regroupement des boulangers entend toutefois, de manière légaliste, se conformer aux nouvelles décisions retenues sur le prix du pain, mais exigent toutefois un accompagnement et l’allégement dans l’obtention des intrants.
Vendredi 21 Juin 2024
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :