Présidentielle en Guinée Bissau : Le Madem dénonce des irrégularités tout en se disant confiant...


Umaro Sissoco Embalo sort de la campagne électorale ragaillardi par l'accueil auquel il a eu droit dans toutes les régions de la Guinée Bissau où il s'est rendu pour parler aux électeurs. C'est du moins le message que son proche entourage véhicule. 

Membre de son cabinet, Maria Evora a confié à Dakaractu, que le Général Embalo est plus que confiant et espère, au regard de ce qu'il a vu, aller au second tour. Si l'ancien Premier ministre tient à prendre les rênes de la Guinée Bissau, nous confie Maria Evora, c'est pour redresser ce pays où "tout est priorité". Cependant l’éducation vient en tête, précise-t-elle. 

La proche collaboratrice de Umaro Sissoco Embalo profite de l'occasion pour dénoncer des "irrégularités" qui auraient entaché le processus électoral. En guise d'exemple, elle cite l'indisponibilité des listes électorales à deux semaines du scrutin. À l'en croire, ces listes n'ont été publiées qu'à moins de 48 heures du scrutin. 

Investi par le Mouvement pour l'Alternance démocratique (MADEM G 15), créé par des dissidents du Parti africain pour l'indépendance de la Guinée et du Cap Vert (PAIGC), le Général Umaro Sissoco Embalo fait partie des favoris de la présidentielle. 
Vendredi 22 Novembre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :