Pour sa poussette sur l'arbitre, Cristiano Ronaldo risque gros

Drôle de soirée pour Cristiano Ronaldo, dimanche, au Camp Nou, en match aller de la Supercoupe d'Espagne. Monté au jeu en cours de rencontre, le Portugais a d'abord fait pencher la balance en faveur de son équipe d'une frappe puissante. Avant d'être exclu pour un deuxième bristol jaune discutable et de pousser l'arbitre, ce qui pourrait lui coûter jusqu'à... 12 matchs de suspension.


Pour sa poussette sur l'arbitre, Cristiano Ronaldo risque gros
C'est le geste dont toute la presse espagnole parle ce matin. Sanctionné d'un second carton jaune pour simulation, Cristiano Ronaldo a adressé à Mr Burgos Bengoetxea, l'arbitre de la rencontre, une petite poussette qui pourrait lui coûter cher. 

"Si l'on se tient au règlement, précise Marca, CR7 pourrait être sanctionné d'une suspension de 4 à 12 matchs." Mais le quotidien madrilène rappelle aussi que la plupart des joueurs sanctionnés pour ce genre de geste n'ont jamais été suspendus plus de quatre matchs.

Toujours est-il que la star du Real devrait commencer sa saison par une suspension. Et ça ne fait pas que des heureux. A commencer par Zinédine Zidane. A l'issue de la rencontre, l'entraîneur français regrettait une exclusion "un peu sévère" et a précisé que le club "ferait en sorte qu'il joue mercredi", et donc qu'il ne soit pas suspendu. 

Messi n'avait pas été suspendu
Ce n'est pas la première fois qu'une vedette de la Liga dérape face à un homme en noir. En 2009, c'est Lionel Messi qui avait légèrement poussé un arbitre. Et les supporters des Merengue se plaisent à rappeler que le numéro 10 du Barça n'avait pas été suspendu. Les instances espagnoles feront-t-elle preuve de la même clémence envers CR7? Réponse dans les jours qui viennent.
Lundi 14 Août 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :