Pénurie d'essence de pirogue : La SAR et le CNH donnent les raisons et rassurent


Une pénurie d’essence de pirogue est constatée depuis quelques jours, et les pêcheurs en ressentent les conséquences. C’est le cas de ceux de Cayar qui ont interpellé l’État dans ce sens. Dans un communiqué conjoint signé du Comité National des Hydrocarbures (CNH)  et de la société africaine de raffinage (SAR) « cette tension fait suite à la nécessité pour la SAR de produire davantage de produits noirs en lieu et place des essences pour faire face à la demande de la SENELEC dont les besoins en diésel ont accru sensiblement pendant cette période ».
En effet poursuit la même source, « suite à la réunion de répartition de la production de la SAR et en accord avec le comité national des hydrocarbures, il a été décidé de privilégier la production d’essence ordinaire en vue d’améliorer l’approvisionnement du secteur de la pêche artisanale ». Ainsi, lit on toujours sur la note,  depuis le 31 Décembre 2018, la SAR a mis sur le marché près de 2400m3 d’essence-pirogue pour des besoins journaliers de 176m3. La production, assurent les signataires de la note, continue pour satisfaire comme à l’accoutumée, les demandes du marché national. « La contrainte possible et pouvant peser sur l’approvisionnement des quais de pêche, réside dans le délai que les camions-citernes mettront pour rallier les stations-services implantées aux abords des quais de pêche » précisent ils cependant. Le SP/ CNH et la SAR rassurent les acteurs du secteur sur un retour progressif à la normale.
Samedi 5 Janvier 2019
Dakar actu




Dans la même rubrique :