PANAMA PAPERS II : Les bonnes affaires offshore d’Aliko Dangoté


En attendant des révélations détaillées sur la saison II des Panama Papers notamment en ce qui concerne les Sénégalais touchés, sachez que les fichiers permettent d'en savoir plus sur les affaires offshore de la première fortune d'Afrique qui exploite une cimenterie sous nos cieux. Selon les documents de Libération, Aliko Dangoté est bel et bien l’un des actionnaires de la société pétrolière Ovlas Trading SA enregistrée en 2003 par Mossack Fonseca aux îles Vierges britanniques et dirigée par son neveu, Sayyu Dantata.
Selon un document, les deux hommes sont actionnaires de cette société au capital d’un mil- lion de dollars. L’autre actionnaire est la société Oil & Gas Co Ltd domiciliée aux Seychelles et à Lagos, capitale économique du Nigeria. Aliko Dangote est connu pour avoir justement fait fortune dans les secteurs non pétroliers du ciment, du sucre et du blé.
En 2011, Ovlas SA change de nom pour devenir Petrowest SA et de juridiction pour s’établir aux Seychelles, selon les « Panama papers ». M. Dantata reste le principal actionnaire aux côtés de Patrice Alberti, un ancien banquier de BNP Paribas, qui a alors pour adresse Ovlas Services SA à Genève. Aliko Dangote a également été actionnaire de Petrowest. Cette société est une filiale du groupe MRS, dirigé par M. Dantata et M. Alberti, dont l’activité s’étend à toute l’Afrique de l’Ouest et au Cameroun.
Lundi 25 Juin 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :