Nouvelle orientation pour le traitement des cas graves : Le Dr Khadiadiatou Mbaye Diallo confirme Dakaractu.


Lors du dernier point mensuel de la gestion de la maladie à coronavirus, le Professeur Moussa Seydi avait révélé une étude en cours pour évaluer l'éfficacité d'une molécule pour le traitement spécifique des cas sévères. 

Selon le responsable de la prise en charge des malades Covid au Sénégal, c’est un médicament disponible depuis 20 ans, qui a une action anti-coagulante et anti-inflammatoire chez l’homme. Le scientifique ne fera cependant aucune précision sur le nom de cette molécule.

Dakaractu avait révélé qu'il s’agissait du nafamostat. Une révélation qui vient d'être confirmée par le Dr Khadidiatou Mbaye Diallo. 

Médecin infectiologue, elle est responsable du centre de traitement des épidémies de Fann.

Le Dr Diallo a représenté le Pr Seydi à la session ordinaire du Conseil économique, social et environnemental sur la gestion de la covid-19 au Sénégal.

En marge de son « audition » par l’institution dirigée par Aminata Touré, l’infectiologue est revenue sur les protocoles thérapeutiques utilisés par le Sénégal pour traiter les patients atteints de coronavirus. 

« Il y a le fameux protocole d’hydroxychloroquine associé à l’azithromycine. Mais avant cette utilisation, il y a des préalables, un ECG (électrocardiogramme) est fait sur les malades avant de les mettre sous HCQ et AZM et à la troisième heure et au troisième jour », a affirmé Dr Khadidiatou Mbaye qui ajoute qu’à part ce protocole, « il y a une recherche en cours sur l’efficacité et l’innocuité, c’est-à-dire la tolérance d’une certaine molécule, le nafamostat qu’on est en train d’utiliser dans d’autres pays comme le Japon et la Corée… »

« C’est un anticoagulant mais qui a des propriétés anti-virales et anti-inflammatoires », renchérit la responsable du centre de traitement des épidémies de Fann. 
Mercredi 16 Septembre 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :