NJOGOMAY / Serigne Cheikh Bara Lahad Mbacké érige une mosquée d'une rare architecture en moins de 5 ans.


Pour réussir ce chef d'œuvre architectural que laisse apparaître la mosquée flambant neuf de Njogomay, il aura fallu 05 bonnes années de dur labeur à Serigne Cheikh Bara Lahad Mbacké. Ce petit-fils de Serigne Bara Mbacké, jadis très proche de Serigne Sidy Mokhtar Mbacké, n'avait de cesse depuis 2015, que pour l'érection de cet édifice religieux. Aussi, investissait-il les dividendes de ses travaux champêtres dans sa construction.  
Pour mémoire, c'est le regretté Khalife Général des Mourides qui lui avait donné le ndigël de l'ériger et qui avait dépêché Serigne Bassirou Mbacké Abdou Khadre pour présider la cérémonie de pose de la première pierre. 

Njogomay qui se situe entre Thilmakha et Pékesse compte aussi dans son patrimoine un daara construit par le chef religieux. L'établissement accueille  plusieurs dizaines de ndongo-daara entièrement pris en charge. À ce jour, on compte plus d'une centaine de pensionnaires qui ont maîtrisé les textes coraniques dans leur intégralité. Le daara est aussi approprié pour les études approfondies en sciences Islamiques...
Vendredi 2 Octobre 2020
Dakaractu




Dans la même rubrique :