(Mbacké ) LE MAIRE SUR LE DÉGUERPISSEMENT : "Il n'y a pas de demi-mesure. L'intérêt général prime sur les intérêts particuliers"


Des pneus brûlés, un pistolet brandi, des grenades lacrymogènes largués... Mbacké a  vécu cette semaine des moments chauds avec moult rebondissements dont des affrontements entre ouvriers et forces de l'ordre. Tout est parti de la volonté de l'édile de déguerpir ces ouvriers aux fins d'édification d'infrastructures pilotées par la municipalité et financées par État et partenaires. Abdou Mbacké Ndao confie avoir produit des arrêtés pour avertir les concernés de sa décision et indiquer les lieux de recasement.
Pour lui, '' il y a une volonté manifeste de certaines personnes de saboter les projets de la mairie '' mais, martèle -t-il, '' il n'y a pas de demi-mesure. L'intérêt général prime toujours sur les intérêts particuliers. Quatre personnes ne peuvent pas nous obliger à cracher sur un projet de plus de 200 millions. Nous avons aménagé 640 mètres carrés pour loger mécaniciens et tôliers et nous avons pris langue avec le chef de service de l'urbanisme pour achever le reste du travail ''.

Le maire de minimiser, par ailleurs, les critiques et de sérier ses priorités.  '' Nous sommes devant un océan d'urgences. Au plan financier, nous avons trouvé un déficit de 115 millions. C'est pourquoi nous invitons les populations à redoubler d'efforts pour relever les défis, faire de Mbacké une commune intelligente et émergente. Si l'intérêt de la commune se présente, les intérêts particuliers doivent céder la place. La mairie que nous allons construire appartient à tout le monde. ''

L'occasion a été saisie par Abdou Mbacké Ndao pour rappeler avoir beaucoup fait pour le département. Ces réalisations vont de l'achat de trois ambulances à la construction de postes de santé en passant par la mise en place d'un plateau dentaire, l'octroi d'une enveloppe de deux millions aux badianou gox, la réfection d'écoles... Il se félicitera aussi de l'avancement significatif des projets de l'État qui vont de la construction de routes à l'édification prochaine d'un hôtel de ville.
Vendredi 19 Janvier 2018
Dakaractu




Dans la même rubrique :