Mali : sept soldats tués dans deux attaques terroristes.


Mali : sept soldats tués dans deux attaques terroristes.
Ce samedi 30 octobre, le centre du Mali a été le théâtre de deux attaques terroristes. La première s’est produite à 11 heures 21 minutes et a visé une escorte de militaires maliens du détachement de Mourdiah, dans le cercle de Nara, région de Koulikoro. 

Le communiqué des Forces armées maliennes renseigne que l’embuscade a eu lieu précisément aux environs de la localité de Madina Sylla. Elle a fait deux morts parmi les soldats et trois blessés.

Un peu plus d’une heure de temps après, vers 13 heures 30, une autre attaque a ciblé cette fois-ci à l’engin explosif improvisé (IED) un véhicule Pick-up d’une patrouille des Fama dans la localité de Niendjela, à Ségou. Les cinq occupants n’ont pas survécu, déplore l’armée malienne qui affirme avoir procédé à l’arrestation de deux suspects remis ensuite à la gendarmerie. 

Ces attaques ne sont pas encore revendiquées. Mais les zones où elles ont été perpetrées laissent croire qu'elles sont l'oeuvre de la Katiba Macina du Groupe de soutien à l'Islam et aux musulmans (GSIM). Affilié à Al Qaïda, c'est l'un des groupes terroristes les plus actifs au Sahel. Depuis 2020, cette entité du GSIM a balayé dans cette partie du Mali toute présence d'éléments appartenant à l’État Islamique au Grand Sahara, proche de l’État Islamique (EIGS). 

Il est important de noter que ces attaques sont commises au moment où des pourparlers avec le Chef de la Katiba du Macina, Amadou Koufa et de l'émir du GSIM, Iyad Ag Ghali occupent les devants de l'actualité. 
Samedi 30 Octobre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :