Magal des deux rakkas de Saint-Louis : Le petit fils de Serigne Touba, Serigne Sidy Mbacké Borom Khass s’adresse aux jeunes


A quelques heures de la célébration du Magal des deux Rakkas de Saint-Louis, c’est l’ambiance et la ferveur religieuse du mouridisme qui souffle sur la ville tricentenaire. Un évènement  multidimensionnel  commémoré chaque  5 Septembre  de l’année, une date qui rappelle l’acte de dévotion et la prière salvatrice que le fondateur du mouridisme, Serigne Touba Cheikh Ahmadou Bamba  a effectué dans le bureau du gouverneur colonial.

 Le Magal des deux Rakkas est aussi un lieu de convergence pour  beaucoup de  marabouts et  autres érudits de la tarikha mouride  qui sont attendus à Saint-Louis. Une occasion pour les talibés de se recueillir auprès de ces grandes personnalités religieuses, mais aussi s’abreuver de leurs connaissances spirituelles. Parmi ceux-ci, Serigne Sidy Mbacké Borom Khass.

Un jeune marabout qui a fini  de séduire de par son humilité, sa générosité et son sens de partage des connaissances qu’il a héritées de ses aïeuls.

  Ce  petit fils de Serigne Touba basé depuis quelques années dans la langue de barbarie,  a réussi à réunir autour de sa modeste personne beaucoup de jeunes talibés mourides qui, à travers ses enseignements,   ont choisi de  porter  leur choix sur lui.

Borom Khass invite souvent les jeunes à se rapprocher de lui pour profiter de son savoir.

Dans ses discours, il a souvent appelé  les jeunes à rester au Sénégal pour gagner honnêtement leur vie et refuser  de tenter l’aventure vers l’Europe en prenant la mer. Des recommandations du jeune marabout qui sont toujours  basées sur les principes fondamentaux du mouridisme.
Serigne Sidy Borom Khass a aussi demandé aux jeunes générations  de cultiver la paix, l’entraide, l’amour de son prochain, la recherche du savoir, le respect des parents avant de saluer la convivialité qui existe entre les confréries au Sénégal.
Borom Khass petit-fils de Serigne Bara Mbacké Ibn Khadimou Rassoul va mettre à profit la célébration du Magal des deux rakkas pour organiser une marche de la paix et offrir des mets à la famille carcérale de Saint-Louis. Une initiative qu’il perpétue depuis plusieurs années...

 
Lundi 3 Septembre 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :