Macky Sall, nouveau président de l'UA aux États membres : « les antagonismes dispersent nos efforts et nous retardent sur le chemin du développement »


Prenant officiellement fonction ce samedi à l'occasion du 35e sommet extraordinaire de l'Union Africaine, le président Macky Sall a rapidement débuté son discours en disséquant ses priorités. D'ailleurs, des priorités de développement qui devront passer par une intégration africaine, mais aussi d'un esprit de dépassement dans certaines collaborations entre pays africains.
Pour cela, le successeur de Félix Tshisekedi rappelle aux différents États membres de l'institution continentale, l'urgence d'un fort dialogue pour la réussite africaine. Avec un ton nostalgique de paix, de stabilité et d'entente mutuelle, le président Macky Sall précise à ses pairs que les défis sont énormes, mais c'est une autre posture qu'il urge d'adopter pour espérer le développement. « Les antagonismes dispersent nos efforts et nous retardent sur le chemin du développement ». Ainsi, dans ses nouveaux habits de l'Union Africaine, le président Macky Sall rappelle que le bon sens commande à faire taire les armes et construire une culture de dialogue et de concertation dans le cadre de la résolution des conflits.
C'est un appel que le président Macky Sall lance pour ainsi, matérialiser ce qu'il appelle la paix des braves afin de mieux se concentrer sur les urgences qui préoccupent le continent africain. Par cette occasion devant les différents États membres, le président Macky Sall invite à un dépassement au regard des conflits car, sans cette stabilité dans le continent, il sera difficile d'en gagner les défis et de décoller vers le développement.
Samedi 5 Février 2022
Dakaractu




Dans la même rubrique :