Macky I pour le Sénégal, Macky II pour les Sénégalais ! (Par Oumou Wane)


Macky I pour le Sénégal, Macky II pour les Sénégalais ! (Par Oumou Wane)

 

Dans leur marathon final, les 5 candidats à la présidence de la république sénégalaise comptent bien récolter jusqu’au bout la moindre voix supplémentaire, afin pour la plupart, de se placer en position d’opposant crédible face à Macky Sall, qui lui semble assuré de l’emporter.

 

Les plus optimistes croient même en une réélection dès le premier tour, qui ne serait pas un exploit au vu du bilan de son premier mandat et des engagements pour le bien-être social formulés tout au long de la campagne électorale, dont le point d’orgue fut son meeting final ce vendredi 22 février 2019 au stade Léopold Sedar Senghor a Dakar… 

 

Investir dans l’individu pour renforcer le capital humain.

 

Le deuxième volet du Plan Sénégal Émergent (PSE) sera en effet axé sur le développement humain  et la prise en compte des attentes immédiates des populations, pour les jeunes, les femmes, les familles, les collectivités…

 

Des chiffres annoncés qui donnent le vertige ! Pour son second mandat, Macky Sall promet 1 million d’emplois, à raison de 200 000 par an, autant dire qu’il n’y a pas de temps à perdre… 100 000 logements sortiront de terre, 20 000 par an, zéro bidonville, zéro déchet, le reboisement de nos villes pour mieux y respirer, la propreté pour tous et le cadre de vie en plus ! Oui tout cela est possible par la volonté et le partage. Oui nos entreprises auront du travail !

 

Le financement du mieux vivre des femmes, la santé des populations, des soins toujours gratuits pour les césariennes et dialyses, gratuits pour les soins des plus jeunes, la CMU (couverture maladie universelle) renforcée pour les plus démunis… Les bourses de sécurité familiale maintenues et bonifiées. 

 

La formation des jeunes, les conditions d’études et de logements des étudiants, tous ces chantiers sont sur la table des avancées sociales. Les abris provisoires devraient définitivement disparaître comme il s’y est engagé lors de son discours de fin d’année…Oui, l’avenir de notre nation ne peut plus être cantonné dans des abris provisoires ! Tant de progrès solidaires, car qu’est-ce qu’une croissance inclusive, si elle ne profite pas à tous ?

 

Dans un pays friand de débat démocratique, ces projets à coup sûr créeront plus de proximité avec les populations, plus de dynamisme envers les jeunes, plus d’échanges en général afin de faire remonter les idées et prendre l’imaginaire populaire pour inspiration. Le peuple à du bon sens et le débat citoyen est une longue tradition chez nous. 

 

Miser sur la sécurité et la confiance à long terme.

 

Dieu merci nous vivons en paix et avons jusqu'à présent été épargnés par les attentats djihadistes qui ont frappé d'autres pays de la sous-région. L'essentiel est la sécurité du pays et nous tenons à notre stabilité nationale. Elle est assurée de main de maître !

 

Nous gardons la foi, mais enfin, même si la réussite de la première phase et le succès du lancement de la Phase II du PSE, confirment, dira Macky, que « nous sommes sur la bonne voie (…) », cette confiance renouvelée pour un second mandat s’entend à la condition d’une amélioration sensible des conditions de vie des populations.

 

Macky Sall annonce le bien-être social. Nous avons vu les projets d’infrastructures qu’il avait promis, sortir de terre car il a su superviser chacun d’entre eux et les faire livrer dans les délais. Pour Macky II, gageons que l’administration sera améliorée, les ministères stratégiques maintenus ou remis entre des mains expertes, avec davantage de femmes et de jeunes cadres talentueux aux commandes, des gens qui nous ressemblent…

 

Ce 24 février 2019, il semble prévisible que les sénégalais lui accordent un second mandat sous forme de prêt réversible. Dans un pays où la diatribe est un sport national, il va devoir plaider le rassemblement, être le président de tous, ceux qui auront voté pour lui et ceux qui auront voté contre lui. 

 

Si les sénégalais expriment aujourd’hui un plaisir partagé du progrès en marche, qui est réel, visible, et que confirment les usagers des infrastructures de Macky I, ils choisiront le bien-être social, pour un monde meilleur et contre tout statu quo ou retour en arrière. Ils voteront Macky II.

 

 Oumou Wane

Samedi 23 Février 2019
Dakaractu




Dans la même rubrique :