Macky 2 / L’an 1 : Cheikh Abdou Mbacké Bara Doly parle de violation de la constitution et de flambée des prix.


Pour le Vice-président de la commission des lois à l'Assemblée nationale, le bilan de la première année de gestion du chef de l'État après sa réélection se résume à une violation de la constitution et une flambée des produits de consommation. 
Selon le coordonnateur de Bokk Guiss Guiss à Touba, conformément à la constitution, le président se devait de faire une déclaration de patrimoine aussitôt après sa prestation de serment, ce qui n'est malheureusement, pas toujours le cas. Un fait qui dénote selon lui, d'un manque de respect et de considération des Sénégalais. 
Par ailleurs, l’honorable député a déploré le renchérissement des denrées de première nécessité depuis que Macky Sall est réélu, comme en atteste selon lui, le coût de l'electricité, du carburant, du riz de la bonbonne de gaz entre autres produits qu'il a cité dans cet entretien...
Dimanche 23 Février 2020
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :