MAGAL DE TOUBA - Camions, caterpillars, bulldozers, motopompes...ECOTRA se lance dans un vaste plan d'assainissement de la cité


Une flotte d'une quarantaine de camions, des engins de grande envergure tels que des caterpillars, des motopompes et un personnel fort impressionnant... Ecotra, pour l'édition 2018 du Grand Magal de Touba, s'est donnée les moyens de trouver solution aux difficultés les plus pressantes liées aux zones non aedificandi en y apportant des remèdes ponctuels mais durables. 
Pour Massamba Cissé, Directeur des travaux, l'idée première était, au vu des recommandations du Khalife, de prioriser les alentours de la grande mosquée sur  un rayon d'un kilomètre. Il fallait rendre praticable tout ce qui est voie de 30 , voies intérieures, voiries pour qu'aucune eau stagnante ne soit visible sur place. Il signalera que les activités ont commencé depuis le 15 octobre et se poursuivront jusqu'à ce que les inquiétudes soient dépassées.

ECOTRA s'est aussi investie à éliminer les dépôts sauvages d'ordures, non sans nettoyer les allées asphaltées et dégager les eaux stagnantes qui ont fini d'envahir certains recoins de la cité avec des motopompes.

Serigne Cheikh Abdou Latif Mbacké, Président de la commission Assainissement du Grand Magal, se réjouira des efforts fournis par l'entreprise Ecotra et son PDG Abdoulaye Sylla qui, dit-il, par ses actions,  a considérablement participé à l'amélioration du quotidien des populations de Touba. 
Vendredi 19 Octobre 2018
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :