Limogeage de Sory Kaba / Le camp de Pastef réagit : « Personne ne doit plus douter que le président aspire à un 3e, malheureux et dangereux mandat » (El Hadji Malick Ndiaye, secrétaire national à la communication de Pastef)


Limogeage de Sory Kaba / Le camp de Pastef réagit : «  Personne ne doit plus douter que le président aspire à un 3e, malheureux et dangereux mandat » (El Hadji Malick Ndiaye, secrétaire national à la communication de Pastef)
La sortie du désormais, ex-directeur général des sénégalais de l’extérieur, Sory Kaba est loin de connaitre son épilogue. Invité de l’émission de la RFM, le Grand Jury, Sory Kaba, comme le conçoivent certains de ses camarades, n’a pas été à la hauteur de sa communication. « Le moment n’est pas encore à dérouler des stratégies et parler de 2024… il faut juste se concentrer sur le quinquennat et dérouler la phase 2 du PSE… », disent certains apéristes. C’est juste après un peu plus de 24h, que le décret limogeant le responsable politique de Fatick, est tombé. Sory Kaba n’est plus le directeur des sénégalais de l’extérieur.

Toutefois, des voix opposées à cette sanction se sont élevées, telles celle du secrétaire national à la communication de Pastef (les patriotes), El Malick Ndiaye qui est revenu sur ce « possible 3e mandat » qui envahit toutes les réflexions.
Selon le patriote, « Il faut que les sénégalais fassent attention. Certes, il est clair que l’ex-directeur des sénégalais de l’extérieur a parlé de 3e mandat, mais nous ne pouvons pas encore dire exactement si c’est pour cette raison qu’il a été limogé.
Toutefois, nul ne peut douter de cette aspiration du président à un troisième, malheureux et dangereux mandat. Mais nous pensons que les sénégalais ne vont pas accepter et nous mêmes, les patriotes, n’y pensons même pas, car il n’y aura point de 3e mandat », conclut-il...

 
Lundi 21 Octobre 2019
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :