Les meuniers passent à l'action: le pain introuvable à Dakar ce matin, les boulangers dans tout leurs états


« Amertume » et « Déception », tels sont les sentiments qui animent monsieur Amadou Gaye, le président de l’Association des boulangers et meuniers du Sénégal. Ce dernier, interpellé sur la crise constaté dans leur secteur, a crié son ras-le-bol face au comportement de la population et surtout de l’association des consommateurs qui ne cesse de les acculer pour un problème dont les bases leur sont inconnues.  

« Nous assistons pour la première fois au Sénégal à la grève des meuniers et les boulangers sont fatigués des  spéculations sur les prix et sur les mauvaises interprétations de l’ association des consommateurs qui essaie de défendre l’indéfendable », a-t-il sorti pour réponse.

Selon Amadou Gaye, cette situation est d’une envergure internationale. Cette « crise du pain » serait  sûrement dû aux conséquences engendrées par la pandémie, car beaucoup de pays en souffrent.  « Partout dans le monde l’ascension des prix est en train de se faire ».

Une information qui,  pense-t-il, n’est pas parvenu au président de la République, qui n’a toujours  pas réagi, compte tenu de la situation qui va de mal en pis.

D’ailleurs, au regard de la gravité du problème, les boulangers et meuniers, comptent faire face à la presse demain lundi 08 octobre pour faire le point sur la situation et éclairer la lanterne des sénégalais sur les problèmes  que vit la boulangerie Sénégalaise par rapport aux formats et le non respect des engagements de l’État...
Dimanche 7 Novembre 2021
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :