Législatives françaises : ces ministres et secrétaire d'État qui vont quitter le Gouvernement 1 mois seulement après leurs nominations.


Législatives françaises : ces ministres et secrétaire d'État qui vont quitter le Gouvernement 1 mois seulement après leurs nominations.
C’est la dure réalité des législatives françaises. Comme en 2017, les membres du gouvernement candidats à la députation devront démissionner en cas d'échec, rappelle « le Monde ».

Et il y a du monde à remplacer même si le décompte des voix continue. Nommés il y a juste un mois, la ministre de la Transition écologique, Amélie de Montchalin, Brigitte Bourguignon, ministre de la Santé ou encore la secrétaire d'État chargée de la Mer, Justine Bénin sèchement éliminée en Guadeloupe, sont concernées par ces départs. En effet, une information communiquée par l’Élysée à plusieurs médias, notamment au Monde, indique qu'en cas de défaite, les membres du gouvernement candidats aux élections législatives 2022 devront ainsi démissionner de leur poste, qu’ils soient secrétaires d’État, ministres délégués, ministres de plein exercice et même… Premier ministre. Mais rien à craindre pour la première ministre, Élisabeth Borne, candidate pour la première fois à une élection, a remporté les suffrages dans la 6e circonscription du Calvados. La Première ministre, est élue députée ave 52,46% des voix, face a Noé Gauchar, 47,54%.

Ce n’est pas le cas de la ministre de la Transition écologique Amélie de Montchalin battue (46,3%) par Jérôme Guedj (PS-NUPES) avec 53,7%. Brigitte Bourguignon, ministre de la Santé, est battue et obtient 49,9% des voix. La secrétaire d'Etat chargée de la Mer Justine Bénin a été sèchement éliminée en Guadeloupe par Christian Baptiste, soutenu par la Nupes.

Par contre, Gérald Darmanin, ministre de l'Intérieur, et Damien Abad, ministre des Solidarités, sont élus députés.

La belle histoire est à mettre au profit de  Rachel Keke, élue députée. Femme de ménage et syndicaliste CGT, figure emblématique de la très longue grève du personnel de l’hôtel Ibis des Batignolles à Paris, entre 2019 et 2021, elle a battue l’ancienne ministre des Sports Roxana Maracineanu, dans la 7e circonscription du Val-de-Marne.
Lundi 20 Juin 2022
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Twitter



Dans la même rubrique :